Our testimonials

Pascale - Service de qualité

"Énormément de contrôles sont déjà faits : par les chefs de ligne d’assistance, les chefs de ligne, les cuisiniers, les papillons, les laborantins, mais nous devons rester toujours critique afin de continuer à garantir la qualité que nous offrons actuellement."

Depuis 18 ans déjà, nous voyons tous les jours le visage de Pascale Soenen chez Westvlees. Elle a fait ses premières armes dans la salle de découpe où elle était chef de la ligne d’assistance. Par la suite, Pascale est passée au service qualité, où elle a effectué des contrôles, avec 18 autres « casquettes orange » dans nos divers départements de préemballage. 

Mais que font précisément les personnes avec des « casquettes orange » ?

Pascale, vous pouvez certainement nous en dire plus ?
Tout à fait. Nous sommes chargés d’effectuer des contrôles supplémentaires sur tous les plans. Avant tout, il faut que la viande qui arrive soit d’une qualité irréprochable. À cet égard, les matières premières ajoutées sont soigneusement contrôlées. Dès que les produits sont emballés, ils devront bien sûr être correctement fermés, et la fumigation doit être bien faite. De même pour les étiquettes, et les produits passent par un détecteur de métaux, mais aussi les bacs qui sont expédiés doivent contenir les poids corrects afin que tout cela soit correctement envoyé à nos clients. Les personnes portant une casquette orange sont responsables de leur ligne ou département attribué(e). Moi-même, je procède à un contrôle supplémentaire sur les lignes, et sur la propreté, et des contrôles complémentaires lors de l’expédition, l’arrivée de matières premières, etc... .

Que se passe-t-il lorsque vous remarquez des erreurs ?
Il faut intervenir immédiatement. Par exemple, les produits qui ne sont pas correctement fumigés sont tous retirés. En outre, nous avons une réunion toutes les deux semaines avec toutes les « casquettes orange », pour voir ce qui pourrait être amélioré. Énormément de contrôles sont déjà faits : par les chefs de ligne d’assistance, les chefs de ligne, les cuisiniers, les papillons, les laborantins, mais nous devons rester toujours critique afin de continuer à garantir la qualité que nous offrons actuellement.

Quand il s’avère qu’un produit est conforme d’un point de vue de la qualité, mais que par exemple l’étiquette n’est pas parfaitement apposée, alors nous ne livrons pas ce produit au client. Nous offrons à nos employés la possibilité d’acheter ces produits à un prix économique, ou sinon, les produits sont récupérés par des banques alimentaires. En effet, ils sont parfaitement acceptables du point de vue de la qualité. Ainsi, nous minimisons les pertes et nous apportons une petite contribution à la société.

Super, si ce n’est pas une belle conclusion. Merci Pascale !

 

« Certains des nombreux contrôles qualité quotidiens qui sont faits sur nos zones de production. Tout est bien documenté et discuté avec le service qualité et les responsables de production concernés. C’est ainsi que nous garantissons la qualité de nos produits. »