Our testimonials

Marcel - La salle de découpe

Les nouveaux boléros offrent une meilleure sécurité. Ils sont la preuve que Belgian Pork Group investit dans notre sécurité.

Aujourd’hui, j’ai pu rencontrer Marcel Vansuypeene, un collaborateur (très enthousiaste) de 51 ans. Il travaille dans la salle de découpe 1. Ce boucher expérimenté travaille depuis 21 ans chez Westvlees. Auparavant, il était boucher dans son pays d’origine, la France. Découvrez qui est Marcel grâce à notre superbe entretien.

Marcel, pourquoi avoir choisi Westvlees ?

Je suis papa de 3 enfants et j’ai vite remarqué que je pouvais mieux gagner ma croûte en travaillant en Belgique. C’est véritablement un fait : on gagne plus ici qu’en France. De plus, je ne travaille pas pendant le week-end. Ça ne serait pas le cas si je travaillais comme boucher là-bas.
J’ai découvert Westvlees via mon demi-frère, qui travaillait ici à l’époque. Mon fils Baptiste travaille ici également, depuis 1 an. Il est au pré-emballage.

Et la distance, ce n’est pas un problème ?

Non, pas du tout. Nous sommes très proches de la frontière, c’est tout à fait jouable pour moi. Je n’ai que 35 minutes de route. En outre, je ne suis pas seul. Je fais du covoiturage avec mon collègue Jacky.

Entretemps, nous avons vu arriver un nouveau boléro. Qu’en penses-tu ?

Ce boléro est la preuve que Belgian Pork Group pense à nous et à notre sécurité. Cela montre que le groupe investit en la matière. Nos bras sont protégés, il est donc impossible de se blesser. Le boléro pèse bien sûr 2 kilos de plus que le précédent équipement en mailles, mais il est mieux réparti sur l’ensemble du corps. C’est également plus ergonomique. Le nettoyage est aussi plus facile et plus rapide. 

Savais-tu que le boléro est un produit belge ?

Ah non ! C’est chouette.

Après ce très enrichissant entretien, en ce qui me concerne également, je me réjouis de savoir quelle histoire je pourrai partager avec vous la semaine prochaine. Saviez-vous que la cloison présentée sur la photo ci-contre constitue également une nouvelle mesure de sécurité ? Ainsi, cela prévient les blessures par accident pour le collègue d’à côté. Génial, non ? À la semaine prochaine !